" un recrutement par le chef d'établissement car c'est lui qui est capable d'apprécier ses besoins."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

" un recrutement par le chef d'établissement car c'est lui qui est capable d'apprécier ses besoins."

Message par INFO_APEN le Ven 18 Nov - 20:13

Un seul extrait ici, pour vous mettre l'eau à la bouche : « avec l'expérimentation "Clair", devenue "Eclair", nous testons un recrutement par le chef d'établissement car c'est lui qui est capable d'apprécier ses besoins. Il sera difficile de généraliser cela du jour au lendemain. Mais c'est l'horizon. »

Autre extraits sélectionnés par Sud Educ :

 Poursuite des suppressions de poste
Luc Chatel : « oui, il sera possible de réduire encore le nombre de postes en ne remplaçant pas un certain nombre de départs à la retraite »

 Casse des statuts

Luc Chatel : « Il faut un temps global de présence réparti entre l'instruction, le soutien personnalisé, le travail pédagogique. »

 Recrutement par le chef d'établissement

Luc Chatel : « avec l'expérimentation "Clair", devenue "Eclair", nous testons un recrutement par le chef d'établissement car c'est lui qui est capable d'apprécier ses besoins. Il sera difficile de généraliser cela du jour au lendemain. Mais c'est l'horizon. »

 Mise en concurrence des établissements

A la question du journal : « Faut-il rendre publics les résultats des évaluations des élèves par établissement ? », Luc Chatel répond : « A terme, c'est nécessaire. (…) Mais il faut pour cela mettre en place des outils totalement objectifs (…) je ne suis pas contre le recours à un organisme indépendant. »

 Suppression totale de la carte scolaire

Luc Chatel : « Ce sera sans doute le point final d'une réforme en profondeur du système éducatif. C'est la liberté de choix des parents. Cela ne peut se faire que le jour où l'on aura des indicateurs totalement transparents et objectifs. C'est le cap qu'il faudra poursuivre. »

 Masteriation et casse de la formation

Luc Chatel :« la première année de mise en route s'est plutôt bien
passée (…) Je crois que nous sommes sur la bonne voie
».







source : Les Echos (http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/interview/0201749818788-chatel-juge-possible-avec-des-reformes-de-reduire-encore-le-nombre-de-postes-dans-l-education-250650.php) & Sud educ

INFO_APEN
Admin

Messages : 182
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: " un recrutement par le chef d'établissement car c'est lui qui est capable d'apprécier ses besoins."

Message par brother jones le Mer 23 Nov - 21:05

Il était en forme...
S'agissant des statuts, que ce soit la gauche ou la droite, je pense que nous n'y couperons pas. Maintenant, en ce qui concerne l'augmentation des pouvoirs du chef d'établissement, on nous montre souvent les anglais en exemple, en omettant tout de même de préciser que les chefs d'établissement montent progressivement en grade sur la base de leurs compétences (assistant head puis deputy head et finalement head) et non pas sur la base d'un concours théorique qui ne valide qu'une capacité à faire des études. Ce qui n'empêche pas les plantages, en gros le système repose sur une seule personne et si elle se plante, l'établissement ferme par manque d'élèves (qui ont le droit d'aller ailleurs); si ça marche il absorbe les établissements qui se sont plantés. En gros, en promouvant ce système, à terme, on fait des économies structurelles (d'autant plus que le chef choisit son staff, l'évalue, négocie le contrat avec lui et lui assigne les objectifs) et on se met tous en file derrière le chef sans qu'une tête dépasse si on veut garder notre job.
C'est quand même bien pensé...

brother jones
Admin

Messages : 38
Date d'inscription : 02/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum