Brèves / Précarisation pédagogique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Brèves / Précarisation pédagogique

Message par La Grosse Bertha le Jeu 15 Sep - 8:21

Un espace pour diverses brèves ...

La Grosse Bertha
Admin

Messages : 309
Date d'inscription : 14/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Excès de zèle : celui qui ne paie pas ne lira point

Message par La Grosse Bertha le Jeu 15 Sep - 8:23

"Un collégien de la région de Nantes s'est vu retirer ses livres scolaires car ses parents n'avaient pas payé la cantine. Alerté, le recteur d'académie a mis fin à l'incident.

Privé de livres par son proviseur et sauvé par le recteur d'académie. Un élève de 3e au collège Ernest-Renan de Saint-Herblain (Loire Atlantique) n'a pas reçu ses livres de classe en début d'année scolaire car ses parents n'avaient pas payé tous ses repas avant les grandes vacances. Cette affaire était d'autant plus rocambolesque que la famille du malheureux collégien ne devait que 20,80 euros.

«L'éducation est un droit. C'est aberrant de priver un enfant de manuel scolaires pour une dette des parents, il n'est pas responsable», s'emporte Antonio Toffano, le père du jeune collégien dans les colonnes du journal Ouest-France qui a dévoilé l'affaire. Le collégien s'est vu distribuer des livres le jour de la rentrée par le documentaliste du collège puis se les est vu retirer. Il aurait passé une semaine sans ses manuels et aurait, du coup, suivi en cours sur ceux de son voisin. Pour Philippe Tournier, secrétaire général du Syndicat national des personnels de direction de l'Éducation, le problème n'est pas de savoir si le principal du collège a pris la bonne décison mais bien «des fonds sociaux des établissements qui sont vides aujourd'hui et qui ne sont plus abondés par l'État». Selon lui, «les établissements ont des problèmes de recouvrement de plus en plus graves».

«On ne prive pas l'élève de livres»

L'affaire a fait grand bruit dans l'ouest de la France et a embarassé l'Éducation nationale. Bernard Javaudin, l'inspecteur d'académie, parle d'une «maladresse». «Les dettes d'une famille ne doivent pas interférer avec la pédagogie, explique-t-il. La cantine est un service annexe. Quand il y a défaut de paiement, même si c'est regrettable, son accès peut être interdit. Mais on ne prive pas l'élève de livres». Selon nos informations, face à l'emballement médiatique de l'affaire relayée par les quotidiens et les réseaux sociaux, le recteur d'académie aurait fait le nécessaire dès mardi soir pour que le malheureux collégien se voie remettre ses livres. Quant au principal du collège Ernest-Renan de Saint-Herblain, il n'était pas disponible mercredi pour répondre aux questions du Figaro sur sa gestion très coercitive du budget de sa cantine."

source : le figaro (mon journal préféré)

La Grosse Bertha
Admin

Messages : 309
Date d'inscription : 14/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brèves / Précarisation pédagogique

Message par nestorm le Dim 25 Sep - 22:07

C'est un comportement d'une humanité confondante...

nestorm

Messages : 94
Date d'inscription : 04/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Brèves / Précarisation pédagogique

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum