ANPE : "le vivier de remplacement" se constitue à Paris ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"La foire aux vacataires pour combler les brèches du système"

Message par Arnaud le Lun 30 Mai - 8:49


Bonjour,
en complément de cette info, voici le lien vers Rue 89 sur le même thème :

___


Sinon deux petites citations supplémentaires pour égayer cette matinée..

"Une campagne radio, presse et Web dont le coût devrait s’élever à 1,3 million d’euros, pris sur le budget com’ du ministère" pour recruter des profs...

"Mais regardons autour de nous. En Angleterre, en Grèce ou au Portugal,
des professeurs sont licenciés, leurs rémunérations baissent.
"

extrait du JDD

Arnaud
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ANPE : "le vivier de remplacement" se constitue à Paris ...

Message par Arnaud le Lun 30 Mai - 8:51

Les liens ne s'affichent pas ??


Arnaud
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ANPE : "le vivier de remplacement" se constitue à Paris ...

Message par INFO_APEN le Mer 1 Juin - 6:37


INFO_APEN
Admin

Messages : 182
Date d'inscription : 17/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANPE : "le vivier de remplacement" se constitue à Paris ...

Message par NicoM le Mer 1 Juin - 17:17


NicoM

Messages : 120
Date d'inscription : 10/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANPE : "le vivier de remplacement" se constitue à Paris ...

Message par ctzr le Sam 18 Juin - 20:54

Je n'avais pas vu ce dernier lien. Mais ils sont drôles quand même. Sur la médecine de prévention ils font leur pub en expliquant que vous verrez un médecin une fois tous les 25 ans...
"Des plans de prévention sont mis en place pour anticiper les risques professionnels, qu’ils soient physiques ou psychosociaux.
Des médecins de prévention permettent également l’accompagnement des
enseignants durant leur carrière et une meilleure prise en compte du
bien-être au travail.
Un bilan de santé est proposé à tous les personnels de l’éducation
nationale âgés de 50 ans. Il complète la visite médicale à l’embauche.
Il s’agit de mieux accompagner et soutenir les enseignants qui doivent
faire face à des sollicitations et des exigences toujours plus variées
et complexes dans l’exercice de leur métier."

ctzr

Messages : 15
Date d'inscription : 13/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

souffrance au travail

Message par NicoM le Mar 21 Juin - 10:47

Effectivement, les fonctionnaires sont bien plus mal lotis que les salariés du privés du point de vue de la médecine du travail..

> Cependant :
- tous pouvons demander la visite de la médecine du travail. Le code du travail précise que ce dernier doit proposer des solutions allant exclusivement dans l’intérêt du travailleur (article du CT D82-453 et suivants). Celui-ci doit proposer un plan de prévention à l'employeur qui vise à éviter un nouvel arrêt du travail.

- bien que méconnu, il existe dans tous les établissement un CAHIER D’HYGIÈNE et de SÉCURITÉ et CONDITION DE TRAVAIL (CHSCT).
Celui-ci existe depuis 1982, mais est peu connu ou détourné.
Il s'agit pourtant du principal outil en cas de souffrance au travail, de harcèlement etc.

Le chef d'établissement étant responsable de la santé physique et morale de ses employés (BOEN n°37 oct. 2008), l'administration une fois avertie par ce cahier se doit proposer des solutions .

ex. de ce que l'on peut y anoter :
- Un salarié qui a de longue distance à parcourir devrait avoir le réflexe de l’annoter dans le CHST (en cas d'accident, si l'administration n'a rien mis en oeuvre, elle sera reconnue coupable et les dommages et intérêts seront 3 à 4 fois supérieures à ce qu'il aurait du être ; vos veufs et veuves seront ravis de l'apprendre).
- un stagiaire qui est accueillis dans des conditions inacceptables

rappel : le 1er réflexe dans le cas où une personne se sentirai en danger est de se retirer (arrêt maladie) .

ps. Nous sommes plusieurs collègues (1/3 de mon établissement) a s'être inscrit au stage de Sud Educ qui bosse sur ces thématiques depuis plusieurs années, ne pas hésiter pour des premiers conseils à nous poser des questions à ce sujet.
A +

NicoM

Messages : 120
Date d'inscription : 10/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANPE : "le vivier de remplacement" se constitue à Paris ...

Message par ctzr le Mar 21 Juin - 19:04

C'est drôlement intéressant ce que tu racontes-là. Je suis totalement ignorante sur ce volet de la santé au travail (en gros, j'en ai retenu qu'on avait quasiment rien et droit à rien), si des choses existent, c'est un premier pas. Où trouve-t-on ce cahier d'hygiène etc... ? On le demande au chef d'établissement?

ctzr

Messages : 15
Date d'inscription : 13/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANPE : "le vivier de remplacement" se constitue à Paris ...

Message par Nico le Mer 22 Juin - 10:52

Le cahier de CHSCT se trouve soit à la loge soit au secrétariat.
S'il n'existe pas (ce qui est une obligation), il doit être créé sur le champ.
Les pages doivent être numérotées (ça évite qu'elles se perdent).

A noter que ce :
- qu'il est recommandé d'en faire une photocopie
- qui y est annoté doit se limiter aux faits.
ex. "Je fais x km p.j. , aucune modification de mon EDT, malgré ma
demande, n'a pu être faite et ma fatigue s'accroit." permet de faire
reconnaître la responsabilité du chef d'établissement si un accident
avait lieu.
___
 
Un second cahier (cahier des risques imminents) doit aussi être à disposition.
En cas de droit de retrait c'est dans ce cahier qu'il faut noter la raison pour laquelle ce droit est exercé.
Le chef d'établissement a alors 24 h pour convoquer la commission hygiène et sécurité et proposer une solution. Si la solution ne permet de prévenir le risque signalé, il est nécessaire de le notifier dans ce cahier afin de continuer d'exercer son droit de retrait.
Si la solution proposée est raisonnablement suffisante, le droit de retrait doit cesser.

NB un droit de retrait ne peut être collectif que si le risque concerne plusieurs individus (tous doivent l'annoter dans le cahier). Ce qui ne doit par empêcher d'autres modalités de solidarités de la part des collègues... 

  

Nico
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ANPE : "le vivier de remplacement" se constitue à Paris ...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:24


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum