Derrière l’autonomie la contractualisation de tout et la pénurie pour tous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Derrière l’autonomie la contractualisation de tout et la pénurie pour tous

Message par INFO le Lun 11 Avr - 11:55

source :

Derrière l’autonomie la contractualisation de tout et la pénurie pour tous

Deux semaines durant, depuis le 15 mars 2011, Madame le Recteur, relayée par les Inspecteurs d’Académie de Seine-Maritime et de l’Eure, a présenté aux élus du personnel « sa manière » d’organiser pour la rentrée prochaine, dans notre académie, la pénurie gouvernementale. De groupe de travail en CAPA avec comme point d’orgue, le CTPA du 24 mars poursuivi le 28 mars, les élus du SNES et de la FSU ont dénoncé les faux semblants, l’absence de transparence sur le budget comme sur les suppressions de postes, les limites d’une gestion présentée comme « humaine ». Certes, les personnels des services font au mieux pour limiter la casse alors qu’il subissent eux-mêmes des suppressions d’emplois, mais l’exercice a atteint ses limites. A nos nombreuses interpellation sur les postes, sur les demandes des collègues, Madame le Recteur n’a aujourd’hui qu’une réponse unique : la contractualisation. En clair, la règle devient d’attribuer des moyens minimum pour tous les établissements et d’envisager « éventuellement » quelques moyens supplémentaires à ceux qui présenteraient des « projets » intégrés dans le fameux « projet d’établissement ». Faut-il le rappeler, celui-ci se résume le plus souvent aujourd’hui à un copier/coller des instructions académiques donc ministérielles. Loin de l’esprit d’initiative ou de la prise en compte du terrain pourtant avancés pour justifier l’autonomie, c’est le conformisme et l’allégeance qui sont requis pour obtenir temporairement quelques miettes. La mise au pas se conjugue ainsi avec l’espérance d’économies substantielles. L’autonomie institue, de fait, un marché des moyens. L’arnaque ne manque pas de panache car elle se pare des atours de la liberté. Pour le SNES-FSU, il ne saurait être question d’accepter ce marché de dupes.
Eric Puren

INFO
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum